Arbres et arbustes

Latex naturel et bio, une matière unique


Matière totalement naturelle, le latex a des propriétés extraordinaires, notamment pour la fabrication de matelas.

De l’arbre Hévéa Brasiliensis est prélevé une forme de caoutchouc ou latex qui, une fois transformé, va offrir des caractéristiques exceptionnelles.

Retrouvez aussi tous les produits latex Biosense sur www.biosense.fr

Origine de l’hévéa

L’Hevea brasiliensis est une plante d’origine Amazonienne.

Au XIXe siècle, l’exploitation et la culture de l’Hévéa se développe rapidement de part la forte de demande industrielle.

Le Brésil était le principal fournisseur de Latex d’hévéa, qui était récolté à l’époque essentiellement dans la forêt naturelle.

La richesse créée à Manaus (Brésil) grâce au boom du caoutchouc et son impact sur l’essor de la ville au début du XXe siècle sont devenus légendaires.

Face à la demande croissante, de grandes plantations forestières ont été crées.

Le mot Caoutchouc signifie l’arbre qui pleure et le mot Latex en « Grec Ancien» veut dire liqueur.

L’hevea peut atteindre 30 m de hauteur pour 1 mètre de circonférence. Il se compose de tissus laticifères, desquels on extrait le latex.

Son écorce est d’un vert gris et ses feuilles sont fines et allongées, elles tombent chaque année.

Culture de l’hévéa pour le latex

Avant qu’un arbre soit productif, il est nécessaire d’attendre 7 à 8 ans avant même de penser à exploiter l’arbre d’hévéa.

Des mesures précises sont faites pour contrôler la maturité de l’arbre. C’est pourquoi, l’arbre est mesuré et contrôlé pour s’assurer qu’il peut être exploiter.

Une des mesures principales est celle de la circonférence de l’arbre. Il faut que la circonférence de l’Hévéa soit de 50 cm minimum à partir d’1 mètre mesuré à la racine de l’arbre, le sol.

Contrairement à ce qu’il est commun de penser ce qui est extrait de l’arbre d’Hévéa n’est pas une sève ou encore de la résine, mais bien ce qu’on appelle du Latex qui se présente comme une substance plutôt visqueuse, comme un lait épais.

Le latex contient en réalité uniquement 35% de caoutchouc, le reste étant de l’eau.

Le latex provient des cellules laticifères de l’arbre Hévéa qui se trouvent dans son écorce et fonctionnent comme une chaine de cellules.

Le Latex a pour fonction de protéger l’arbre contre les parasites, les bactéries et tout type d’impureté. C’est pourquoi après transformation, le latex conserve ses propriétés antibactériennes naturellement et sans additifs.

Pour récolter le latex, il est pratiqué une légère incision dans l’écorce de l’arbre. Cette incision se fait du haut vers le bas et sur un demi centimètre de profondeur.

Très rapidement, le latex coule le long de l’incision et est récolté dans de petits récipients. Historiquement, cette récolte se faisait dans des noix de coco fendues en deux. Après quelques heures, il faut savoir que le latex coagule.

Il est pratiqué une pause après cette première récole avant de pratiquer une nouvelle saignée. En effet, il faut attendre environ 4 jours pour que les tissus laticifères sécrètent de nouveau du latex.

Chaque année pour préserver l’arbre ; la saignée change de sens. Cette alternance va durer 11 ans minimum. Cependant, certains arbres produisent du latex pendant plus de 30 ans.

L’arbre ne sera pas saigné pendant les pluies et la période sèche, période à laquelle l’arbre perd ses feuilles.

Usine de production du latex naturel au Sri Lanka

Le caoutchouc naturel possède des propriétés incontournables que les élastomères fabriqués à partir du pétrole ne parviennent pas à égaler.

Le caoutchouc naturel a certaines propriétés que le synthétique n’a pas.

Etapes de transformation du Lait d’Hévéa :

■ Filtration, centrifugation, vulcanisation, rinçage et séchage.

Le lait d’hévéa est récolté à la main, puis versé dans de grandes cuves où il est filtré pour le purifier des particules. Cette étape est capitale.

Il est ensuite centrifugé, émulsionné avec de l’eau et de l’air, puis lentement chauffé et vulcanisé à 120° dans les moules, un processus où le caoutchouc se transforme de l’état liquide à l’état solide.

Le rinçage puis le séchage des noyaux de latex naturel est une étape importante afin de stabiliser la matière.

Elaboration d’un matelas en latex naturel

Avec Biosense, spécialiste n°1 français de literie bio en latex 100% naturel certifié.

Biosense est une marque de literie haut-de-gamme reconnus pour les qualités techniques et naturelles de leurs composants. Son point fort et son originalité consistent à utiliser le meilleur latex 100% naturel certifié bio comme principal matériau de fabrication pour ses matelas.

Le latex 100% naturel est écologique et biodégradable. Biosense a choisi la Biolaine en association avec le latex pour assurer une excellente ergonomie. Nos matelas sont hautement résiliant et durable. De plus, ils sont naturellement respirant et sont anti-acariens et anti-bactériens.

Les matières utilisées lors du matelassage telle que la Biolaine, la soie vous permette de bénéficiez d’un produit à deux faces pour un sommeil frais en été et chaud en hiver. En faisant le choix d’une fabrication artisanale 100% française, Biosense bénéficie d’une grande réactivité et d’une maîtrise des techniques de pointe, gage de grande qualité de nos matelas, sommiers, surmatelas, couettes et oreillers.

Biosense dispose en Europe d’un réseau de magasins physiques qui distribuent ses produits. Vous trouverez dans ces magasins les meilleurs conseils et la possibilité d’essayer les produits de la gamme de literie Biosense. De plus, de nombreux gîtes, hôtel et chambres d’hôtes possèdent une literie Biosense, la meilleure manière pour tester un matelas que de passer une ou plusieurs nuits dans un cadre idéal.

Retrouvez tous les produits Biosense sur www.biosense.fr


Video: Matelas latex naturel - (Mai 2021).